Cycle Histoire de l'Art : Mecredi 7 novembre 2018 à 18h au cinéma d’Albret à VIEUX-BOUCAU

Conférence présentée par Jean Philippe MERCẺ Conseiller pédagogique départemental en Arts Visuels, formateur en Histoire de l’Art pour les Pyrénées Atlantiques.

Entrée adhérents et partenaires : 5€ - autres : 8€

En partenariat avec l’association « La Voix des Boucalais »

Prochaine conférence histoire de l’art : mercredi 5 décembre - « L’Annonciation ou l’Art du mystère ! ».

 

LE CORPS DANS L’ART :  L’homme comme image du monde...

« Ce que cache mon langage, mon corps le dit. »

Roland Barthes

L’histoire de la représentation du corps humain est longue et complexe…

Paradoxalement, le corps, comme certainement le premier sujet d’observation de l’homme, n’est compris de lui que depuis récemment, dès lors que l’artiste de la Renaissance le scrute et le décortique méthodiquement dans ses moindres curiosités formelles et physiques.

L’homme s’est progressivement distancié des traditions, des croyances et autres conventions cultu(r)elles qui lui imposaient des systèmes de proportions idéales ou religieuses, des associations symboliques, des interdits ou des contraintes formelles.

Ainsi, en apprenant à représenter volumes, galbes, ombres et couleurs, l’artiste s’approche d’une vérité physique qui transpose la figuration de ce corps en témoignage de la connaissance et de la compréhension du monde.

Pour autant, le corps n’est pas qu’une simple mécanique biologique dans l’histoire de l’art. Si pour les philosophes il complète, ou s’oppose au concept d’esprit ou d’âme, les artistes eux l’instrumentalisent pour créer le langage subtil des émotions humaines.

C’est dans cette permanence de l’homme comme sujet principal de son œuvre que prend corps le questionnement fondamental de l’identité et de la différence, de la place de l’individu dans la société ou encore de sa relation au temps et à l’espace.